Formation habilitation électrique pour véhicules : l’essentiel à retenir

un éclairage ampoules leds 50w en France
Optez pour un éclairage ampoules leds 50w en France
février 17, 2021

Formation habilitation électrique pour véhicules : l’essentiel à retenir

Formation habilitation électrique pour véhicules

Les métiers autour de l’électricité sont des métiers à risques. Il faut donc un minimum de formation, et plus encore, des habilitations pour réduire ces risques. Le domaine de l’automobile n’est pas épargné par ces risques inhérents à l’électricité. Pour cause, les voitures hybrides et électriques qui sont également des engins sous tension. Si vous souhaitez travailler sur des véhicules hybrides ou électriques, il vous faut donc suivre une formation en habilitation électrique pour véhicules. Si vous êtes à la recherche d’informations concernant ces formations, dans cet article, nous vous présentons l’essentiel à retenir à ce propos.

Qu’est-ce que l’habilitation électrique pour véhicules ?

Pour ceux qui ont du mal à donner une définition à l’habilitation électrique pour véhicules, la réponse est simple. Avant tout, il s’agit d’une certification que vous délivre votre employeur à la suite d’une formation habilitation électrique pour véhicules. Lors de cette formation, vous apprenez les principes de sécurité relatifs au travail d’électricien pour véhicule électrique et hybride. Ce métier comportant des risques d’électrisations, d’électrocutions ou de dommage aux véhicules, il est important que toute personne qui l’exerce puisse disposer des connaissances liées à la sécurité.

Il faut aussi préciser qu’il existe plusieurs types et niveaux d’habilitations électriques. Ces habilitations sont classées par domaines de tension (haute tension, basse tension, très basse tension). À cela, il faut ajouter le niveau d’habilitation qui est fonction du degré d’intervention dans le domaine de l’activité (supervision, collègue chargé d’activité non-électrique, techniciens de l’électricité, etc.).

Habilitation électrique pour véhicules : qui la délivre ?

Seul l’employeur délivre une habilitation électrique pour véhicule. Le principe est que vous devrez suivre une formation dans le domaine d’intervention et à la suite de cette formation, votre employeur vous délivre une habilitation attestant que vous maîtrisez les normes de sécurité liées au travail que vous faites. Ainsi, l’employeur doit s’assurer que l’employé maîtrise à la fois la théorie et la pratique des enjeux de sécurité. Il doit aussi se rassurer des connaissances médicales de la personne formée.

Notez que les habilitations sont renouvelables chaque 3 ans. Il est recommandé tout de même de faire votre formation de recyclage avant les délais de 3 ans. L’employé devra passer une formation de recyclage pour mettre à niveau ses connaissances. Ses formations de recyclage visent à s’assurer que les techniciens et autres intervenants dans la chaîne des tâches liées à la maintenance de la voiture, maîtrisent les dernières techniques concernant ce domaine. Cette formation est également le moment indiqué pour avoir de nouvelles habilitations dont vous pourrez avoir besoin dans votre quotidien.

Pour terminer, une formation habilitation électrique pour véhicules vous est indispensable si vous travaillez dans le domaine de l’automobile. Cette habilitation ne supprime pas le risque lié au métier, mais vous forme sur les principes de sécurité pour vous protéger vous-même, protéger les personnes autour, mais aussi, l’engin et le matériel que vous utilisez. Mais au-delà d’un document papier que vous délivre votre employeur, vous devrez respecter des consignes de travail strictes, parce que les risques liés à l’électricité sont bien réels.

EMI
EMI